Effet de la supplémentation des femmes connaissant une grossesse à risque en acides gras polyinsaturés à longue chaîne sur les l’issue de la grossesse et les mesures de croissance du nourrisson

Read the full review here

Les données actuelles révèlent qu’une supplémentation en acides gras polyinsaturés à longue chaîne n-3 (AGPI-LC) chez les femmes présentant des grossesses à haut risque réduit le risque d’accouchement prématuré chez les femmes supplémenté en acides gras comparé à celles ayant reçu un placebo, tandis qu’aucun autre effet sur l’issue de la grossesse n’a été détecté.

La prise des AGPI-LC pendant la grossesse aurait des effets positifs sur la pré-éclampsie, l’hypertension provoquée par la grossesse ou le retard de croissance intra-utérine, et est essentielle pour un développement neuronal optimal. Cette étude visait à évaluer les effets de la supplémentation de l’alimentation des femmes ayant des grossesses à haut risque en AGPI-LC sur l’issue de la grossesse et la croissance du nourrisson. Quatre essais randomisés ou quasi randomisés avec 1264 participants ont été inclus dans cet examen ; lesquels ont été examinés indépendamment selon des critères d’inclusion par deux examinateurs distincts. Les résultats n’ont montré aucune preuve de l’effet de l’AGPI-LC sur la durée de la grossesse ou le pourcentage d’accouchements prématurés, mais un taux significativement plus bas d’accouchements prématurés a été observé. Aucune différence significative n’a été observée au niveau du poids du nourrisson à la naissance, du taux de bébés de faible poids à la naissance et de la récurrence du retard de croissance intra-utérine. L’issue de certaines grossesses présentait peu de disparités entre le groupe contrôle et le groupe supplémenté.

Add yours ↓

Comments are closed.