Effet des antibiotiques sur les enfants atteints de malnutrition sévère

Read the full review here

La prescription des antibiotiques à large spectre aux enfants atteints de MAS est soutenue par des données épidémiologiques démontrant une prévalence élevée d’infections chez ces enfants, mais les études cliniques font défaut. Les données probantes appuient l’utilisation de l’amoxicilline comme traitement de première intention.

La malnutrition pose un sérieux problème dans de nombreux pays à revenu faible et intermédiaire — la malnutrition aiguë sévère (MAS) peut engager le pronostic vital et, si elle n’est pas traitée, elle est mortelle dans 30 à 50 % des cas pour les enfants hospitalisés. Le présent examen a porté sur 23 études évaluant l’efficacité, l’innocuité et la pharmacocinétique (PK) des antibiotiques chez les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère. La qualité de ces essais a été jugée médiocre et les résultats n’ont pas pu être regroupés en raison du manque d’homogénéité. Les résultats de cet examen ont permis de conclure que l’amoxicilline n’offrait aucun avantage dans le traitement de la MAS non compliquée comparée au placebo. L’utilisation sous suivi médical de l’ampicilline et de la gentamicine a permis de réduire considérablement les taux de mortalité chez les enfants hospitalisés. Le traitement avec amoxicilline orale en 5 jours a été aussi efficace que la ceftriaxone intramusculaire en 2 jours. Le chloramphénicol oral était aussi efficace que le triméthoprime-sulfaméthoxazole chez les enfants atteints de pneumonie. Les données examinées dans la présente étude n’étaient pas assez solides pour formuler d’autres recommandations sur l’utilisation d’antibiotiques dans le traitement de la MAS.

Add yours ↓

Comments are closed.