Effets de la supplémentation en énergie protéique pendant la grossesse sur la croissance du fœtus

Read the full review here

 La supplémentation protéique équilibrée des femmes enceintes ayant un déficit énergétique ou protéique semble améliorer la croissance fœtale, augmenter le poids et la taille à la naissance et diminuer le taux de nouveau-nés de faible poids à la naissance. Les suppléments contenant un excès de protéines administrés aux femmes dont l’alimentation contient déjà suffisamment de protéines peuvent au contraire nuire à la croissance du fœtus. Il n’y a pas non plus de consensus sur le meilleur moment de commencer la supplémentation. Des études rigoureuses devant examiner les critères adéquats de sélection des femmes qui bénéficieraient d’une supplémentation, le temps nécessaire pour commencer la supplémentation et le type de suppléments sont nécessaires.

Une alimentation saine pendant la grossesse est un facteur important pour assurer une croissance fœtale adéquate. Des études ont été menées pour évaluer les effets de la supplémentation en énergie protéique (SEP) pendant la grossesse sur la croissance du fœtus. Le présent document visait à examiner ces études, mais aucune méthode efficace de sélection des femmes susceptibles de participer à l’essai n’a été identifiée. Vingt études ont été analysées (11 essais comparatifs randomisés, 8 essais contrôlés avant et après et 1 essai proposé). On a observé une amélioration de la croissance fœtale, une augmentation du poids et de la taille à la naissance, ainsi qu’une diminution grâce à la SEP, du pourcentage de nourrissons ayant un faible poids à la naissance. Les suppléments fournis aux femmes ayant un régime protéiné adéquat peuvent nuire à la croissance du fœtus. Aucune conclusion sur le meilleur moment pour démarrer la SEP n’a été tirée.

Add yours ↓

Comments are closed.