Effets de la supplémentation en micronutriments multiples pendant la grossesse sur la mère et le nouveau-né

Read the full review here

Le présent examen montre que la supplémentation en MNM pendant la grossesse, comparé au fer et acide folique réduit considérablement le taux d’accouchement PAG ; et ce sans réellement accroître le risque de mortalité infantile dans les zones dotées de soins néonatals de qualité et où les accouchements ont majoritairement lieu dans les centres de santé.

Les cas de carence en micronutriments sont monnaie courante dans les pays en développement ; en particulier chez la mère et le nourrisson. Le présent examen visait à évaluer l’impact de la supplémentation en micronutriments multiples (MNM) pendant la grossesse comparée au fer et acide folique sur les complications liées à la grossesse et à l’accouchement, les enfants nés petits pour l’âge gestationnel (PAG), l’insuffisance pondérale à la naissance, les mortinatalités, la mortalité périnatale et néonatale. Dix-sept études ont été incluses dans cet examen et la qualité ainsi que la collecte de données ont été évaluées à l’aide de l’adaptation de la méthode CHERG de GRADE. Les résultats ont montré une réduction significative de la PAG en utilisant la supplémentation en MMN comparé au fer et acide folique. Aucun effet significatif n’a été constaté pour le cas d’anémie maternelle. Dans l’ensemble, il n’y a pas eu d’augmentation du risque de mortalité néonatale due à l’utilisation du MNM au lieu du fer et acide folique.

Add yours ↓

Comments are closed.