Etat de santé physique, utilisation des services et  obstacles à l’accès aux soins pour les demandeurs d’asile résidant dans la communauté

Read the full review here

Les demandeurs d’asile semblent utiliser les services de santé à un taux plus élevé que la population du pays hôte, mais font face à des obstacles importants pour accéder aux soins. Des études explorant  les options stratégiques, y compris des comparaisons entre pays, pour favoriser l’égalité d’accès et réduire les inégalités de santé entre les demandeurs d’asile et la population hôte doivent être menées de toute urgence.

Les demandeurs d’asile résidant en milieu communautaire alors qu’ils attendent une décision sur leur statut de réfugié présentent une charge disproportionnée de morbidité physique, et cette revue visait à comprendre cette disparité. Neuf études  qualitatives et 23 études quantitatives ont été identifiées. La qualité et la taille des études était variable, mais 11 ont été jugées de grande qualité. Les demandeurs d’asile ont des profils de santé complexes incluant des maladies infectieuses, des maladies chroniques non transmissibles  et des problèmes de santé génésique. Les obstacles à l’accès aux soins de santé sont, entre autres  : l’abordabilité, le niveau d’alphabétisation, la perception de l’efficacité et de la qualité des services de santé, la méfiance, la discrimination,  les  facteurs linguistiques et culturels.

Add Comment Add yours ↓

Leave a Reply