Handicap et rééducation sanitaire dans le contexte de l’aide humanitaire internationale

Read the full review here

Il existe peu de données scientifiques sur l’efficacité des interventions  de rééducation sanitaire suite aux catastrophes naturelles. On sait toutefois que le nombre absolu de blessure ainsi que le ratio des blessures mortelles dans les catastrophes naturelles ont considérablement augmenté au cours des 40 dernières années, et que les personnes souffrant d’un handicap préexistant sont plus susceptibles de mourir au cours d’une catastrophe naturelle.

Les catastrophes naturelles sont responsables d’un nombre considérable de handicaps, notamment d’amputations, de lésions cérébrales traumatiques, de lésions de la moelle épinière (LME) et de fractures des os longs. Paradoxalement, la réponse des systèmes de santé traditionnels face aux catastrophes naturelles néglige largement la rééducation sanitaire dans le cadre de son intervention stratégique. Cette étude examine le rôle de rééducation sanitaire dans l’action humanitaire selon trois pistes de réflexion : (1) l’épidémiologie des blessures et de l’invalidité, (2) l’impact sur les systèmes de santé et de rééducation et (3) l’évaluation et la mesure de l’invalidité.

Add yours ↓

Comments are closed.