Interventions pour le traitement des brûlures au phosphore

Read the full review here

Les premiers soins des brûlures au phosphore impliquent des mesures de bon sens pour agir rapidement afin de dévêtir le patient, d’irriguer les plaies avec de l’eau ou une solution saline en continu et en éliminant les particules de phosphore. Il n’y a aucune preuve que l’utilisation de sulfate de cuivre pour aider à visualiser les particules de phosphore pour l’élimination soit associée à un meilleur résultat, et certaines données probantes indiquent que l’absorption systémique du sulfate de cuivre peut être nocive. Jusqu’à présent, nous n’avons pas pu identifier d’autres comparaisons pertinentes pour éclairer d’autres aspects des soins des patients souffrant de brûlures au phosphore.

Les brûlures au phosphore découlent de blessures industrielles et militaires, et elles sont rarement observées dans la pratique clinique habituelle; cependant, ces brûlures chimiques peuvent être mortelles et sont associées à une morbidité importante et à une hospitalisation prolongée. Le retrait des vêtements des patients, l’irrigation continue de leurs plaies avec des solutions froides et l’élimination des particules de phosphore sont les éléments les plus importants de la gestion des brûlures au phosphore. Cet examen résume les données probantes sur les effets (bénéfiques et nuisibles) de toutes les interventions pour traiter les personnes souffrant de brûlures au phosphore.

Add yours ↓

Comments are closed.