La fermeture (immédiate) primaire contre la fermeture retardée pour les cas de plaies traumatiques sans morsures dans les 24 heures suivant la blessure

Read the full review here

Il n’y a aucune preuve de pratique clinique provenant d’essai randomisé et contrôlé qui permette de déterminer le meilleur moment pour pratiquer une fermeture de plaies traumatiques.

Les plaies traumatiques qui se présentent dans les six heures suivant une blessure et considérées comme «propres» par le chirurgien traitant ont traditionnellement subi une fermeture primaire (fermeture réalisée peu de temps après que le patient soit arrivé au centre de santé) avec le reste subissant une fermeture retardée permettant de contrôler les infections potentielles. Cette examen analyse les effets du temps sur la cicatrisation des plaies et les effets indésirables d’une fermeture immédiate par rapport à une fermeture retardée dans le cas de plaies traumatique aiguës, non liées à une morsure, et se présentant sous les 24 heures après la blessure.

Add yours ↓

Comments are closed.