La santé mentale et le soutien psychosocial dans des milieux humanitaires : pratique et recherche liée

Read the full review here

Une méta-analyse démontre que les interventions psychothérapeutes réduisent de façon efficace le TSPT chez les adultes en milieu humanitaire dans les pays à faible et à moyen revenu. Chez les enfants, une analyse des interventions en milieu scolaire et en groupe de psychothérapie a donné des résultats d’efficacité inégale pour les symptômes de TSPT, tout en offrant des bénéfices généraux pour les symptômes intériorisés chez les enfants en milieu humanitaire dans des pays à faible et à moyen revenu.

Pour la majorité des interventions de santé mentale et psychosociale les plus fréquentes, il existe actuellement un nombre insuffisant de témoignages qui permettent de considérer ces interventions comme des interventions fondées sur les témoignages. Selon les rapports de programme publiés durant la période 2007-2010, les plus fréquentes interventions de santé mentale et de soutien psychosocial dans les milieux humanitaires dans des pays à revenu faible et moyen sont les suivantes : (1) conseils de base pour les particuliers ; (2) facilitation du soutien pour les personnes vulnérables ; (3) espaces adaptés aux enfants ; (4) prise en charge des soutiens initiés par la communauté ; (5) conseil de base pour les groupes et les familles. L’analyse du financement démontre que la plupart des interventions de soutien à la santé mentale et psychosociale sont financées à l’extérieur des systèmes nationaux de santé mentale et de protection.

Add yours ↓

Comments are closed.