La supplémentation en micronutriments chez les femmes enceintes et impact à long terme sur la santé des enfants

Read the full review here

Actuellement, rien ne prouve que la supplémentation en fer et en acide folique, la supplémentation systématique de la femme enceinte en micronutriments multiples (MNM) améliore la survie, la croissance, la masse corporelle, la pression artérielle, les capacités respiratoires ou cognitives de l’enfant. 

La supplémentation en MNM a été conçue pour optimiser les accouchements dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Le présent examen visait à évaluer les résultats issus du suivi à long terme de la supplémentation en MNM pendant la grossesse chez les enfants de 0 à 9 ans. Dix-sept essais cliniques ont été retenus pour examen et elles reposent sur les facteurs suivants : mortalité infantile, taille, poids et périmètre crânien, anthropométrie, composition corporelle, tension artérielle et fonctions cognitives et pulmonaires. Le biais de ces essais a été évalué à l’aide d’un formulaire d’extraction de données prétesté. La méta-analyse n’a montré aucune différence dans les taux de mortalité avec l’intervention en MNM. Les études anthropométriques n’ont permis de déceler aucune différence au niveau de l’indice poids-âge, l’indice taille-âge ou du périmètre crânien. Aucune différence n’a été observée sur la composition corporelle, la tension artérielle ou le système respiratoire ni sur l’état des fonctions cognitives.

Add yours ↓

Comments are closed.