Le miel comme un traitement topique pour les plaies

Read the full review here

Les pansements au miel n’accroissent pas le taux de guérison de manière significative des ulcères veineux de la jambe lorsqu’il est utilisé comme adjuvant à la compression. Le miel peut retarder la guérison en cas de brûlure de deuxième et de troisème degrés en comparaison à une excision précoce, greffe et en cas de leishmaniose cutanée lorsqu’il est utilisé comme adjuvant avec de la méglumine antimoniate. Le miel peut être supérieur à certains matériaux de pansements classiques, mais il reste beaucoup d’incertitude sur la réplication et l’application de ces éléments de preuve.

Le miel est une solution visqueuse, super concentrée en sucre dérivé du nectar recueilli et modifié par l’abeille, Apis mellifera. Le miel est utilisé depuis l’antiquité comme un remède dans le traitement des plaies. Par ailleurs, des preuves provenant d’études sur les animaux et des essais laissent suggérer que le miel peut accélérer la guérison des plaies. Cette revue évalue si le miel augmente le taux de guérison des plaies aiguës (brûlures, lacérations et autres blessures traumatiques) et des plaies chroniques (ulcères veineux, les ulcères artériels, les ulcères diabétiques, les ulcères de pression, plaies chirurgicales infectées).

Add Comment Add yours ↓

Leave a Reply