Le soutien nutritionnel chez les enfants gravement malades

Read the full review here

Le seul essai inclus dans cette étude était de faible qualité méthodologique et n’a mis en évidence aucune différence statistiquement significative en matière de mortalité, de sepsis, de jours de ventilation, de durée du séjour, d’événements indésirables inattendus, de dépense énergétique au repos, de bilan azoté ou de taux d’albumine.

Le soutien nutritionnel chez l’enfant gravement malade n’a pas bien été étudié et est un sujet controversé au sein des unités de soins intensifs pédiatriques. Il n’existe pas de recommandations claires quant à la meilleure forme de nutrition et le meilleur moment pour l’administrer chez le nourrisson ou l’enfant gravement malade. Cette étude évalue l’impact de la nutrition entérale et parentérale totale sur les résultats cliniquement importants pour les enfants gravement malades.

Add yours ↓

Comments are closed.