L’efficacité des interventions sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH) sur les résultats cliniques dans les crises humanitaires

Read the full review here

Les professionnels de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène opérant en intervention humanitaire doivent apporter des interventions allant de l’approvisionnement d’une quantité suffisante d’eau potable à des méthodes efficaces d’évacuation des eaux usées et des excréta dans des contextes extrêmement instables et peu sûrs (ex. sites temporaires avec des nappes phréatiques changeantes). Cette revue a examiné la quantité et la qualité des preuves sur les interventions WASH sur les résultats de santé dans les crises humanitaires, ainsi que les preuves actuelles évaluées sur l’efficacité des interventions WASH sur les résultats cliniques dans ces contextes. Sur près de 4000 articles initialement récupérés, seulement 6 ont mesuré un changement statistiquement significatif dans les résultats cliniques à la suite d’une intervention WASH. Parmi ceux-ci, seulement la moitié (3 études) ont été classés comme fournissant des preuves de haute qualité; deux études ont fourni des preuves modérées et pour une étude, de faible qualité. Une analyse détaillée du type et de la conception de l’étude, ainsi que des méthodes et des résultats, sont fournies pour chacune de ces études. La base de preuves actuelle sur l’impact des interventions WASH sur les résultats cliniques dans les crises humanitaires est extrêmement limitée, et de nombreuses contraintes méthodologiques limitent la capacité à déterminer les relations associatives, et encore moins causales.

Add Comment Add yours ↓

Submit a comment