Les blocs nerveux pour la prise en charge de la douleur initiale des fractures du fémur chez l’enfant

Read the full review here

Des preuves de faible qualité issues d’un essai de petite taille semblent indiquer que le bloc du compartiment ilio-fascial (BCIF) procure un meilleur soulagement de la douleur, qui est plus durable et engendre moins d’effets indésirables, que les opioïdes par voie intraveineuse pour les fractures du fémur chez l’enfant. Des essais randomisés bien réalisés et documentés, comparant les blocs nerveux avec l’analgésie systémique, sont nécessaires pour confirmer ce résultat.

Les fractures (cassures) de l’os de la cuisse peuvent être très douloureuses. Souvent, les enfants qui arrivent dans les services d’urgence des hôpitaux sont déplacés à plusieurs reprises au cours de leurs évaluations et, par conséquent, un soulagement rapide de la douleur est essentiel. Cette étude visait à déterminer si un bloc nerveux, impliquant l’injection d’un médicament anesthésiant/congelant (BCIF) à l’extrémité supérieure de la cuisse, pouvait apporter un soulagement de la douleur plus efficace que les analgésiques administrés par voie orale ou dans une veine (par exemple la morphine).

Add yours ↓

Comments are closed.