Les équipements de protection individuelle pour la prévention des maladies hautement infectieuses en cas d’exposition à des fluides corporels contaminés chez le personnel soignant

Read the full review here

Des études de simulation d’exposition ont montré que la sécurité lors de la pose d’équipements peut être renforcée par le port de deux paires de gants et par les méthodes suivantes préconisées par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis. Une formation active peut réduire l’incidence d’erreurs commises lors des procédures de pose et de retrait par rapport à une formation passive.

Le personnel soignant court un plus grand risque d’infections telles que la maladie à virus Ebola ou le SRAS que la population en général. L’une des façons de prévenir la contamination du personnel consiste à utiliser des équipements de protection individuelle tels que des vêtements, des gants, des masques et des lunettes de protection. Le meilleur type d’équipement de protection et la meilleure méthode de retrait après utilisation restent à déterminer. On ignore également quelle est la meilleure méthode de formation du personnel en matière de conformité aux lignes directrices pour ces équipements. Cette étude a examiné la sécurité des vêtements qui visent à protéger les professionnels de santé contre les infections virales ou bactériennes. Six études de simulation de l’exposition fournissent des indices sur les effets des vêtements et blouses respirants, mais rien sur les lunettes ou les masques. La qualité des données est faible en raison des limites que présentent les études, de leur caractère indirect et du nombre restreint de participants.

Add Comment Add yours ↓

Leave a Reply