Les interventions en micronutriments multiples améliorent-elles la santé, la croissance et le développement de l’enfant

Read the full review here

Il ressort de plusieurs essais contrôlés (25) et de deux méta-analyses que les interventions en MNM améliorent les concentrations d’hémoglobine et réduisent l’anémie, mais les effets se sont révélés minimes comparé à l’apport en fer uniquement ou en fer combiné à l’acide folique. Deux récentes méta-analyses et plusieurs essais d’intervention ont également indiqué que les interventions en MNM comparées à l’administration d’un placebo ou d’un seul nutriment améliorent la croissance linéaire. Les interventions en MNM peuvent améliorer la prise en charge des enfants vivant dans des milieux où la carence en micronutriments est monnaie courante.

Les pays en développement peuvent aussi connaître des carences en micronutriments. Des études ont permis d’explorer les avantages des interventions en micronutriments multiples (MNM) pendant la grossesse, mais les répercussions de ces programmes ne sont pas claires. Le présent examen visait à résumer les données de l’efficacité de ces interventions sur la santé, la survie, la croissance et le développement de l’enfant afin d’orienter la recherche future et d’identifier les lacunes au niveau des informations existantes. Soixante études comprenant des essais contrôlés, des essais d’intervention et six méta-analyses ont été soigneusement examinées. Les conclusions laissaient entendre que l’intervention en MNM comme aliment fortifié était bénéfique pour les maladies respiratoires et la diarrhée. Les avantages des interventions en MNM sur l’hémoglobine et l’anémie étaient faibles comparativement au fer et à l’acide folique. Il a été démontré que les interventions en MNM améliorent la croissance linéaire. Cependant, une faille a été identifiée au niveau des connaissances sur les effets de l’intervention en MNM pendant la petite enfance sur le développement psychomoteur.

Add yours ↓

Comments are closed.