Les soins de la peau ou du cordon ombilical à la chlorhéxidine pour la prévention de la mortalité et des infections chez les nouveau-nés

Read the full review here

Un antiseptique peu coûteux utilisé pour nettoyer le cordon ombilical après la naissance pourrait aider à réduire le taux de mortalité infantile dans les pays en voie de développement, de 12%. L’utilisation de la chlorhexidine a également diminué de moitié le nombre de nouveau-nés qui souffraient d’omphalite, un gonflement du point d’attache du cordon couramment causé par des infections bactériennes. On a constaté que lorsque la chlorhexidine est utilisée sur des bébés nés en dehors de l’hôpital, elle réduit le nombre de nouveau-nés qui souffrent ou meurent d’infections.

Un tiers des décès chez les nouveau-nés sont causés par des infections. En tant que l’un des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé, la chlorhexidine est utilisée dans les hôpitaux et autres milieux médicaux en prévention des infections bactériennes depuis plusieurs décennies. Elle peut être appliquée localement sous forme de gel, de poudre ou en lavage. Dans les soins de maternité, elle peut être utilisée soit comme désinfectant vaginal pour empêcher la propagation des bactéries de la mère au bébé, soit comme agent nettoyant pour la peau du nouveau-né ou le cordon ombilical. Dans certains pays où le taux de mortalité infantile est élevé, l’utilisation de la chlorhexidine comme agent de nettoyage après la naissance s’est révélée être un moyen rentable de réduire le risque de décès par infection. Cependant, des approches plus complètes pour l’examen des preuves sont nécessaires. Cette revue résume les données de 12 essais impliquant plus de 87 000 nouveau-nés. Sept essais ont eu lieu en Asie du Sud-Est, deux en Afrique, deux en Europe et un en Amérique du Sud. Sur les 12 essais, les cinq réalisés dans des contextes communautaires impliquant 72 030 nouveau-nés, ont fourni des preuves de la plus haute qualité. Ces essais incluaient les naissances à domicile.

Add yours ↓

Comments are closed.