L’impact de la détention sur la santé des demandeurs d’asile

Read the full review here

Il existe certaines preuves qui suggèrent un effet nuisible de la détention sur la santé mentale des demandeurs d’asile. L’importante des effets réside dans une gamme d’importance clinique, malgré le fait que les groupes comparés utilisés dans les études primaires ont dû faire face à une toute une gamme de problèmes post-migratoire similaires et ont vécu une expérience traumatique plus ou moins similaire en tant que demandeur d’asile en détention. Les effets nuisibles sur la santé mentale ont été remarqués non seulement durant la période de détention du demandeur d’asile, mais aussi après qu’on les relâche, ce qui suggère que l’effet psychologique de la détention pourrait se prolonger bien au-delà du moment de la libération dans la communauté. Les conclusions devraient cependant être interprétées avec prudence, puisqu’elles ne sont fondées que sur trois études. Même si une recherche supplémentaire est nécessaire, l’examen soutient cependant le point de vue laissant croire que la détention de demandeurs d’asile, déjà traumatisés, pourrait avoir des effets nuisibles sur leur santé mentale.

Add yours ↓

Comments are closed.