Quelles sont les preuves de l’impact des initiatives visant à réduire le risque et l’incidence des violences sexuelles dans les zones de conflit et d’après-conflit ainsi que d’autres crises humanitaires dans des pays à revenu faible et intermédiaire

Read the full review on the EPPI library and in PLoS

La mise en œuvre d’initiatives sur le terrain pour résoudre les conflits et les crises liées à la violence sexuelle reste très limitée. Cependant, certains éléments de preuve soutiennent que les stratégies sont plus efficaces quand elles ont plusieurs composantes, y compris les soins aux survivants et l’engagement communautaire. De l’approvisionnement en carburant/des patrouilles et des programmes bien appliqués pour prévenir l’exploitation sexuelle par des Casques bleus peuvent contribuer à réduire la violence sexuelle, mais le risque pour les femmes peut augmenter dans les endroits où les procédures judiciaires ou autres programmes sont rendus sans porter suffisamment d’attention à la protection, la stigmatisation et le risque de représailles.

Les bailleurs de fonds de programme, les organisations non gouvernementales et les gouvernements partout dans le monde veulent apprendre la meilleure façon de diriger leurs efforts pour résoudre ce problème et veulent savoir si les programmes, les directives et les autres initiatives introduits depuis que le Conseil de sécurité des Nations Unies a reconnu les conséquences de ce problème en 2000, ont une incidence.   Bien que la gravité et l’ampleur de ce problème aient été largement reconnues, les solutions pour prévenir, réduire et remédier à ce problème sont encore assez méconnues. Ce conflit évalue si les programmes pour lutter contre la violence sexuelle dans les conflits, après les conflits et les catastrophes réduisent l’incidence et le risque de ce type de violence. La plupart des études qui ont été identifiées décrivent des interventions pour les survivants en milieu post-conflit ; peu abordent la prévention ou le contexte de conflits.

Add Comment Add yours ↓

Submit a comment