Tag archive for Genitourinary and gynaecologic diseases

Mobilisation sociale, consentement et acceptabilité : analyse des méthodes de vaccination contre le papillomavirus humain dans les pays à faibles revenus et à revenu intermédiaire

Read the full review here
Il est particulièrement important  de mettre en oeuvre une communication efficace avant l’introduction du vaccin contre le virus du papillome humain (HPV) afin d’encourager l’acceptation, le taux de personnes traitées  et l’observance chez des jeunes filles d’un groupe d’âge inhabituel.
Cette étude …

Full Story »

Comparaisons des solutions isotoniques et hypotoniques pour l’administration de liquides intraveineux d’entretien chez les enfants

Read the full review here
Une étude Cochrane a comparé les solutions isotoniques (contenant une concentration en sodium similaire au plasma) et hypotoniques (contenant une concentration en sodium inférieure au plasma) pour l’hydratation d’entretien par voie intraveineuse chez les enfants. Il a été constaté que les …

Full Story »

Comparaison des voies pour l’administration parentérale, axée prioritairement sur la prise en charge des patients atteints de la maladie à virus Ebola

Read the full review here
Cette nouvelle analyse compare les différents modes d’administration des liquides dans des situations où il est impossible de maintenir une hydratation adéquate en administrant les liquides simplement par voie orale. Ces solutions alternatives sont communément appelées « voie parentérale ». Elles …

Full Story »

Solution de réhydratation orale d’une osmolarité  réduite traiter la déshydratation causée par une diarrhée aiguë chez les enfants

Read the full review here
Chez les enfants hospitalisés pour diarrhée, la SRO d’une osmolarité réduite (osmolarité totale ≤ 250 mmol/L avec une teneur réduite en sodium) par rapport à la norme de SRO de l’OMS (90 mmol/L sodium, 111 glucose mmol/L, osmolarité totale 311 mmol/L) …

Full Story »

Solution de réhydratation orale à base de polymères pour le traitement de la diarrhée aqueuse aiguë

Read the full review here
Les SRO à base de polymère présentent certains avantages par rapport aux SRO ≥ 310 (la SRO originale était basée sur le glucose et avaient une osmolarité ≥ 310 mOsm/L) pour traiter la diarrhée de toute cause, y compris celle causée …

Full Story »

Réhydratation par voie orale versus intraveineuse pour traiter la déshydratation due à une gastroentérite chez les enfants

Read the full review here
Il n’y avait pas de différences cliniques importantes entre la thérapie de réhydratation orale et la thérapie de réhydratation par voie intraveineuse pour la réhydratation causée par une gastroentérite aiguë chez les enfants.
La déshydratation causée par la gastroentérite est une complication …

Full Story »

Solution saline de réhydratation orale pour le traitement du choléra : solutions ≤ 270 mOsm/L  vs solutions ≥ 310 mOsm/L

Read the full review here
Chez les patients atteints de choléra, les SRO ≤ 270 sont associées à une hyponatrémie biochimique par rapport aux SRO ≥ 310 (soit 90 mmol/L de sodium, 20 mmol/L de potassium, 80 mmol/L de chlorure, 10 mmol/L de citrate et 111 …

Full Story »

Interventions pour le traitement des brûlures au phosphore

Read the full review here
Les premiers soins des brûlures au phosphore impliquent des mesures de bon sens pour agir rapidement afin de dévêtir le patient, d’irriguer les plaies avec de l’eau ou une solution saline en continu et en éliminant les particules de phosphore. Il …

Full Story »

Dose unique d’ibuprofène par voie orale pour les douleurs aiguës postopératoires chez l’adulte

Read the full review here
Il existe une grande quantité de preuves disponibles provenant de trente-cinq études sur l’efficacité des analgésiques oraux à dose unique pour la douleur postopératoire aiguë chez l’adulte.  De plus, le récapitulatif des études a révélé une mine d’informations sur les médicaments à …

Full Story »

Oxymétrie de pouls pour le suivi peropératoire

Read the full review here
Il existe des preuves à l’appui de l’utilisation de l’oxymétrie de pouls pour détecter l’hypoxémie et d’autres événements connexes. Cependant, rien n’indique que l’oxymétrie affecte les résultats liés au patient. 
L’utilisation de l’oxymétrie de pouls dans la surveillance peropératoire est très fréquente …

Full Story »