Traitements topiques pour les infections fongiques de la peau et des ongles du pied

Read the full review here

Des tests, contrôlés par placebo, d’allylamines et d’azoles pour le traitement  de la mycose donnent  régulièrement des pourcentages de guérison plus élevés que ceux utilisant un placebo. Les allylamines guérissent légèrement plus d’infections que les azoles et sont maintenant disponibles en vente libre (médicament OTC) D’autres recherches sur l’efficacité des agents antifongiques contre les infections des ongles sont nécessaires.

La peau qui se trouve entre les orteils est un espace fréquemment atteint d’infections fongiques (mycose  ou tinea pedis) provoquant des démangeaisons douloureuses La peau peut devenir blanche et macérée, avec l’apparition possible de vésicules (petites ampoules ou phlyctènes ) Ces dernières peuvent éclater et se propager à d’autres zones du pied, en particulier les plantes des pieds avec l’apparition de zones rugueuses et de peau à vif En outre, des plaques de peau dure et épaisse apparaissent  sur la plante des pieds, les talons et sur le côté des pieds. Cela peut causer l’apparition de fentes (fissures) dans la peau. Les infections fongiques de ongle de pied peuvent se propager sur la totalité de la plaque de l’ongle et provoquer l’infection simultanée d’un, de plusieurs ou de tous les ongles du pied. Cette revue sert à évaluer les effets des traitements topiques dans le traitement efficace des infections fongiques de la peau des pieds et des ongles du pied et d’en prévenir la réapparition.

Add Comment Add yours ↓

Submit a comment