Avis du comité de la Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada (SOGC) sur la prise en charge d’une femme enceinte exposée ou infectée par le virus Ebola au Canada

Read the full review here

L’avis de ce comité a été préparé après examen de la prise en charge completète d’une femme enceinte, après une recherche dans trois banques de données en octobre 2014.

L’article passe en revue l’histoire des épidémies et des modalités de transmission de la maladie à virus Ebola (Ebola), ainsi qu’un aperçu des directives de traitement. Étant donné que de nombreux travailleurs sanitaires et populations locales sont des femmes, il s’agit d’un domaine de travail prioritaire. Les résultats observés chez les femmes enceintes et leur fœtus seraient médiocres.

En cas d’apparition de symptômes, une femme enceinte asymptomatique ayant des antécédents d’exposition à Ebola devrait suivre un plan de prise en charge. Des directives sont données sur la prise en charge obstétricale dans la période précédant la confirmation de la maladie à virus Ebola, y compris le transfert de la femme dans un établissement médical approprié, mais il convient de noter que certaines de ses caractéristiques sont également similaires aux complications connues de la grossesse. On peut trouver des indications détaillées pour la prise en charge du travail et du nouveau-né.

Add yours ↓

Comments are closed.