Catastrophes naturelles et comportements suicidaires

Read the full review here [Note: not free access – pay per view]

Des études supplémentaires avec une conception solide sont nécessaires pour élucider l’impact des catastrophes naturelles sur les comportements suicidaires. La santé mentale et les comportements suicidaires devraient être suivis pendant plusieurs années après une catastrophe.

Cet examen systématique évalue l’impact potentiel des catastrophes naturelles sur les comportements suicidaires par l’analyse de 42 articles. 19 de ces articles ont analysé la mortalité due au suicide et 23 les comportements suicidaires non mortels. Les effets des tremblements de terre ont été les phénomènes les plus souvent étudiés en relation aux comportements suicidaires (n=20), suivis par les ouragans (n=11), les tsunamis (n=4), les inondations (n=3), les canicules et sècheresses (n=3), et les catastrophes multiples (n=1). On a constaté une chute dans les comportements suicidaires non mortels dans la période initiale après catastrophe. Certaines études signalent une augmentation retardée dans les comportements suicidaires. Les problèmes anciens et actuels de santé mentale sont des facteurs qui peuvent augmenter le risque de comportements suicidaires après des catastrophes naturelles. Les conditions économiques devraient être également prises en compte comme un facteur contributif.

Add yours ↓

Comments are closed.