Ce que nous savons et ce que nous ne savons pas sur l’infection périnatale par le virus Zika

Read the full review here (Note: This review is not open access)

Il reste encore beaucoup à apprendre sur l’épidémiologie, la définition de cas, les diagnostics cliniques et en laboratoire ainsi que sur les mesures préventives de la maladie. Les approches « omiques », la découverte de nouveaux biomarqueurs pour le diagnostic, de même qu’un vaccin contre le ZIKV (infection par le virus Zika) à des fins de traitement, pourraient enfin nous donner les outils nécessaires pour résoudre ces problèmes.

Cette revue systématique visait à résumer les preuves récentes de transmission du Zika de la mère à l’enfant durant et après la grossesse. Cent six études ont été recensées et incluses dans une synthèse narrative. La qualité des études n’a pas été prise en compte. Les auteurs ont résumé non seulement les résultats dans les domaines suivants : 1) l’épidémiologie, la transmission et la période d’incubation; 2) la virologie et la pathogenèse; 3) la cinétique du virus dans le tractus génital masculin – le cas de la transmission sexuelle ; 4) les facteurs de risque du syndrome congénital du ZIKV (CZS) ; 5) les signes phénotypiques congénitaux et le suivi des nourrissons atteints ; 6) la neuroimagerie ; 7) le diagnostic en laboratoire ; 8) le traitement antiviral et 9) les vaccins, mais aussi les données probantes ainsi que les lacunes à ce chapitre.

Add yours ↓

Comments are closed.