Comparaison des résultats des tests pour l’ARN du virus Zika dans des échantillons d’urine, de sérum et de salive provenant des personnes atteintes d’une maladie à virus Zika liée à un voyage

Read the full review here

Les résultats des tests effectués par les laboratoires du bureau de la santé publique du Département de la santé de Floride suggèrent que l’urine pourrait être le type d’échantillon préféré pour identifier la maladie aiguë du virus Zika.

Le virus Zika est excrété dans plusieurs fluides corporels, notamment l’urine et la salive, qui peuvent fournir des échantillons appropriés pour les tests de diagnostic du virus Zika. Une comparaison des résultats du test d’amplification en chaîne par la polymérase après transcription inverse (RT-PCR) effectué sur les échantillons d’urine et de sérum de 66 personnes soupçonnées d’être atteintes du virus Zika a été réalisée. Les échantillons ont été collectés à la même date. Les résultats ont indiqué que deux fois plus d’échantillons d’urine (n=61) que d’échantillons de sérum (n=31) étaient positifs pour Zika. Aucun résultat de test RT-PCR sur des échantillons de sérum n’a été positif que > 5 jours après l’apparition des symptômes; les résultats des tests effectués sur neuf échantillons d’urine sur 11 étaient positifs. Une autre comparaison de 53 personnes atteintes de la maladie à virus Zika avec des échantillons d’urine, de salive et de sérum prélevés à la même date a donné des résultats positifs lors de tests effectués sur 49 échantillons (92%) d’urine, 43 échantillons de salive (27%) et 27 (51%) échantillons de sérum. Les limites ont été discutées.

Add yours ↓

Comments are closed.