Comparaison des routes pour établir un accès parentéral en se concentrant sur la gestion des patients avec la maladie à virus Ebola

Read the full review here

Cette revue de 17 essais randomisés contrôlés a comparé la fiabilité, la facilité d’utilisation et la vitesse d’insertion de différentes méthodes d’accès à la voie parentérale. L’accès par la voie parentérale périphérique est toujours la plus efficace, mais les routes intraosseuses et sous-cutanées sont des alternatives viables.

La déshydratation est une cause de mortalité importante lors des maladies à Virus Ebola (MVE).  Aucun des essais identifiés impliquaient des patients avec des MVE, mais ils couvraient une gamme de différents environnements médicaux et ont aboutit à différents résultats. Étant donné la nature des épidémies de MVE, les méthodes pour accomplir un accès parentéral doivent être simples, faciles et rapides, et ne doivent pas exposer le personnel soignant à des risques inutiles.  L’opportunité d‘ utiliser les méthodes intraosseuses et sous-cutanées en tant qu’alternative à des administrations intraveineuses peut être précieuse.

Add yours ↓

Comments are closed.