Connaissances ethnobotaniques sur les répulsifs botaniques employés dans la région africaine contre les vecteurs moustiques

Read the full review here

Les populations originaires d’Afrique connaissent trois principales méthodes d’utilisation des plantes répulsives : i) produire de la fumée en les brûlant, ii) les suspendre à l’intérieur de la maison ou recouvrir le sol de feuilles ; iii) appliquer sur les parties non couvertes du corps des huiles et des jus extraits des plantes fraîches.

Les moustiques représentent une menace pour des millions d’êtres humains et d’animaux dans le monde entier, car ils sont des vecteurs de parasites et d’agents pathogènes, dont le paludisme, la filariose et d’importants arbovirus tels que les virus de la dengue, du Nil occidental et Zika. Il n’existe pas de vaccins ni de traitements spécifiques disponibles contre les arbovirus transmis par les moustiques, et la meilleure stratégie consiste encore à éviter les piqûres de moustiques. Le but de cette revue était de synthétiser les connaissances sur les antimoustiques d’origine végétale utilisés dans les régions rurales africaines. L’utilisation de plantes répulsives est la méthode la plus courante et la plus efficace contre les vecteurs dans les zones d’endémie en Afrique. La connaissance de ces plantes est transmise oralement de génération en génération. Des projets de recherche ethnobotanique menés dans des régions endémiques d’Afrique indiquent que leurs populations autochtones utilisaient traditionnellement 64 espèces de plantes appartenant à 30 familles. Les plantes aromatiques étaient les plus communément utilisées dans toutes les régions étudiées. Les études couvertes par cette revue systématique n’ont été menées que dans une petite partie du continent africain, d’où l’importance de poursuivre les recherches pour préserver les connaissances et les traditions uniques des peuples indigènes. Les auteurs ont effectué des recherches dans plusieurs bases de données, mais n’ont pas décrit la méthodologie de la revue systématique.

Add yours ↓

Comments are closed.