Drogues tricycliques pour la dépression chez les enfants et les adolescents

Read the full review here 

Les médicaments tricycliques ne semblent pas utiles pour traiter les enfants avant la puberté et présentent, tout au plus, un bénéfice modéré pour les adolescents.

La dépression touche environ un jeune sur 20 et peut contribuer à divers résultats négatifs. La prescription de médicaments tricycliques pour la dépression chez les enfants et les adolescents est maintenant rare, mais une estimation précise de leur efficacité est utile comme comparateur pour d’autres traitements médicamenteux de la dépression dans ce groupe d’âge. Cette revue mise à jour vise à évaluer les effets des drogues tricycliques par rapport au placebo pour la dépression chez les enfants et les adolescents, tout en déterminant si la réaction aux médicaments tricycliques diffère entre les populations d’enfants et d’adolescents. Quatorze essais cliniques (avec 590 participants) ont été inclus et, dans l’ensemble, aucune différence n’a été observée entre le résultat principal de la réaction au traitement comparé au placebo. Il y a eu une légère réduction des symptômes de la dépression, mais les preuves ont été de faible qualité. Une analyse de sous-groupe a suggéré une légère réduction des symptômes de dépression chez les adolescents et un changement négligeable chez les enfants.  Le traitement avec un antidépresseur tricyclique a provoqué plus de vertiges, d’hypotension orthostatique, de tremblements et de bouche sèche que le placebo, mais aucune différence n’a été constatée pour les autres effets indésirables éventuels. Les informations ont été souvent insuffisantes pour juger la qualité des essais avec exactitude. Les données suggèrent que les médicaments tricycliques ne sont pas utiles dans le traitement de la dépression chez les enfants. Cependant, il existe des preuves marginales pour soutenir l’utilisation de médicaments tricycliques pour le traitement de la dépression chez les adolescents.

Add Comment Add yours ↓

Submit a comment