Efficacité communautaire du pyriproxyfène en tant que méthode de contrôle du vecteur de la dengue

Read the full review here

Le pyriproxyfène élimine très efficacement les larves des vecteurs de la dengue, mais les données probantes sur la réduction de la transmission de la maladie chez l’homme ne sont pas concluantes.

Le poids mondial de la dengue a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Le pyriproxyfène, un larvicide à action prolongée contre un large spectre d’insectes nuisibles à la santé publique, est abondamment utilisé à travers le monde. En raison de sa faible toxicité pour les mammifères, il est approuvé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour le traitement de l’eau potable contre les moustiques. Une revue systématique de l’efficacité du pyriproxyfène contre le virus de la dengue a été réalisée et a permis de répertorier 17 études, dont 7 menées en Amérique centrale et du Sud, 4 en Asie du Sud-Est, 2 aux États-Unis, 2 en Martinique et 2 en Europe. Or, des résultats contradictoires ont été observés quant à l’efficacité du larvicide, probablement attribuables aux différences entre les souches, les formulations et les conditions expérimentales. Des données probantes ont démontré que le pyriproxyfène combat efficacement l’émergence des Aedes adultes à des concentrations inférieures à 1 ppb. Le risque de biais n’a pas été évalué et la taille des études allait de deux villages (environ 200 personnes) à 97 262 personnes.

Add yours ↓

Comments are closed.