Estimation des maladies infectieuses chez les demandeurs d’asile et les réfugiés britanniques: un examen systématique des études de prévalence

Read the full review here

Cinq études ont été identifiées pour les taux variables de prévalence de la Tuberculose, de l’hépatite B et du VIH chez les demandeurs d’asile au Royaume-Uni. On se sait pas exactement si les taux déclarés représentaient une véritable variation de risque ou reflétaient des différences méthodologiques.

La prévalence de la Tuberculose variait de 1.33 à 10.42 pour 1.000 (trois études).  La prévalence de l’hépatite B variait de 57 à 118 pour 1.000 (trois études).  Le taux de prévalence du VIH de 38.19 pour 1.000 (une étude). Il n’a pas été possible d’estimer un seul chiffre de prévalence pour chaque maladie en raison de l’hétérogénéité des études incluses. Les études variaient considérablement dans leur cadre d’échantillonnage, de conception de l’étude, de la  taille de l’échantillon, de mesure des résultats et du suivi. Des études de grande qualité sont nécessaires pour améliorer la validité des résultats de prévalence et la généralisabilité pour des populations comparables de demandeurs d’asile et de réfugiés.

Add yours ↓

Comments are closed.