Évaluation nutritionnelle, conseil et intervention de soutien pour améliorer les conditions de santé des personnes vivant avec le VIH/SIDA

Read the full review here

Des études plus rigoureuses et mieux conçues dans des environnements aux ressources limitées sont absolument requises pour comprendre l’efficacité de l’évaluation nutritionnelle et des conseils, ainsi que des études pour comprendre de meilleures modalités de soutien alimentaire pour améliorer à la fois la rétention de patients au cours terme et au long terme lors des soins, traitements et résultats cliniques.

La thérapie antirétrovirale (TAR) est utilisée pour traiter les personnes vivant avec le VIH (PVVIH). La TAR améliore les taux de morbidité et de mortalité chez les PVVIH, cependant il n’a pas encore été établi si les interventions nutritionnelles visant à améliorer le poids/l’IMC, avant ou pendant l’initiation des TAR améliorent les résultats cliniques qui vont suivre. Cette revue a pour but d’examiner les données et d’évaluer les effets des interventions nutritionnelles sur les PVVIH. Vingt-et-un articles ont été inclus dans cette revue, la qualité des études inclues varie de moyenne à faible. Les résultats ont montré que la qualité générale des preuves existantes est faible sur cinq conséquences : la mortalité, la morbidité, la rétention en soin, la qualité de vie, et/ou la prévention de la transmission du VIH en cours. Les données ont été jugées peu concluantes en ce qui concerne l’impact des évaluations nutritionnelles, conseils et interventions de soutien, la planification des cinq conséquences d’intérêt et des lacunes significatives concernant les connaissances et la recherche sont encore présentes.

Add yours ↓

Comments are closed.