Interventions cognitivo-comportementales chez les enfants victimes de violences sexuelles

Read the full review here

Les preuves suggèrent que la thérapie cognitivo-comportementale peut avoir un effet positif sur les conséquences de violences sexuelles sur un enfant.

Les approches cognitivo-comportementales sont utilisées pour aider les enfants et leur parent non incriminé ou «sûr» à gérer les séquelles de violences sexuelles dans l’enfance. Cette revue évalue l’efficacité des approches cognitivo-comportementales pour s’attaquer aux séquelles immédiates et à long terme des violences sexuelles sur les enfants et les jeunes de moins de 18 ans.  Dix études, auxquelles ont participé 847 enfants au total, répondaient aux critères d’inclusion de la revue. Les rapports d’études étaient médiocres et les études semblaient présenter d’importants défauts. Les preuves suggèrent que la TCC peut avoir un effet positif sur les conséquences des violences sexuelles sur les enfants, y compris la dépression,le stress post-traumatique et l’anxiété, mais les résultats ont été généralement modestes. Les implications pour la pratique et les recherches à venir sont notées.

Add Comment Add yours ↓

Submit a comment