Interventions dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH) et résultats sanitaires lors de crises humanitaires

Citation: Ramesh A, Blanchet K, Ensink JH, Roberts B. Evidence on the effectiveness of water, sanitation, and hygiene (WASH) interventions on health outcomes in humanitarian crises: a systematic review. PloS ONE 2015; 10(9): e0124688

De quoi s’agit-il? La pandémie COVID-19, comme d’autres crises humanitaires, peut priver les populations d’un accès approprié à l’eau potable et au savon. Il est important de disposer de données fiables sur les effets des actions dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH) sur les résultats sanitaires afin d’éclairer les décisions dans de telles situations.

Dans cette revue systématique, les auteurs ont recherché des études quantitatives sur les effets des interventions WASH sur les résultats sanitaires lors des crises humanitaires survenues entre 1980 et 2014. La recherche a été limitée aux articles publiés en anglais ou en français entre 1980 et 2013. Six études ont été incluses, qui ont toutes évalué les effets des interventions sur la qualité de l’eau au point d’utilisation sur les maladies diarrhéiques. Cinq études ont été réalisées en Afrique subsaharienne, et 1 a été réalisée en Amérique latine.

Ce qui a été trouvé: Les interventions au point d’utilisation axées sur le lavage des mains et la fourniture de savon directement aux ménages peuvent être efficaces et rentables pour lutter contre la diarrhée.

Le changement de comportement et les actions éducatives doivent être pris en compte dans les mesures d’hygiène.

La fourniture de savon directement aux ménages peut améliorer les résultats en matière de santé.

Ce qui est incertain: Il y a un manque de preuves épidémiologiques sur l’impact des interventions WASH dans les crises humanitaires, leurs effets sur les résultats sanitaires sont donc incertains.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Add yours ↓

Comments are closed.