Interventions multimodales de réduction des moustiques Aedes aegypti et de prévention de la dengue

Read the full review here

Il existe peu de données corroborant l’efficacité des programmes de réduction des moustiques.

La dengue est la maladie à transmission vectorielle la plus rapide au monde. Cette étude vise à examiner systématiquement l’efficacité des programmes (biologiques, chimiques et éducationnels) de prévention de la dengue sur la réduction des indicateurs entomologiques. Les indices de Breteau, House et Container étaient les principaux outils de mesure pour surveiller les populations larvaires. Il ressort des constatations que huit études portaient sur des méthodes comportementales, huit adoptaient des méthodes biologiques, huit utilisaient des techniques de lutte chimique et trois combinaient différentes techniques d’intervention. La réduction des indices entomologiques post-intervention a varié de 13,9 % à 100 % par rapport au niveau initial. Les auteurs ont fait état des études mal conçues, des indices contradictoires et des statistiques mal citées.

Add yours ↓

Comments are closed.