Interventions visant à améliorer l’élimination des excréments d’enfants afin de prévenir les diarrhées et les géohelminthiases

Read the full review here

Des données de faible qualité indiquent que les enfants devraient être encouragés à utiliser les latrines et que leurs excréments devraient y être éliminés. 

La diarrhée et les géohelminthiases (STH en anglais pour soil-transmitted helminth) représentent une charge de morbidité importante à travers le monde, en particulier dans les pays à faible revenu. Étant donné que les agents étiologiques associés à la diarrhée et aux géohelminthiases sont transmis par voie fécale, le confinement et la gestion sécuritaire des excréments humains peuvent potentiellement diminuer l’exposition et la morbidité. Les excréments d’enfants peuvent représenter une importante source d’exposition, même au sein des foyers ayant accès à des services d’assainissement améliorés. Si les excréments d’enfants peuvent représenter une source majeure d’exposition aux agents pathogènes, peu d’études portant sur les conséquences sanitaires des interventions visant à améliorer l’élimination sûre des selles d’enfants ont été menées, sauf dans le cadre d’un plan d’assainissement à plus grande échelle.

Add Comment Add yours ↓

Submit a comment