Les antibiotiques chez les enfants atteints de pneumonie acquise en communauté

Citation: Lodha R, Kabra SK, Pandey RM. Antibiotics for community-acquired pneumonia in children. Cochrane Database of Systematic Reviews 2013; (6): CD004874

De quoi s’agit-il? Certains patients atteints du COVID-19 développeront une pneumonie, maladie qui peut devenir sévère et s’avérer mortelle. Les antibiotiques pourraient être utilisés dans la prise en charge des enfants qui en seront atteints.

Dans cette revue systématique Cochrane, les auteurs ont analysé des essais randomisés comparant différents antibiotiques pour le traitement à l’hôpital ou en ambulatoire des enfants atteints de pneumonie acquise en communauté. Ils ont réalisé leurs recherches en novembre 2012. Ils ont inclus 29 études (14 188 enfants).

Ce qui fonctionne: L’ amoxicilline administrée par voie orale est une alternative au cotrimoxazole pour traiter en ambulatoire les enfants de moins de cinq ans atteints de pneumonie non sévère.

Les enfants de moins de cinq ans atteints de pneumonie sévère sans hypoxémie qui acceptent les aliments solides peuvent être pris en charge en ambulatoire avec de l’amoxycilline administrée par voie orale.

Pour les pneumonies sévères ou très sévères chez les enfants hospitalisés, la pénicilline/ampicilline associée à de la gentamycine était plus efficace que le chloramphénicol.

Ce qui ne fonctionne pas: Le chloramphénicol a été associé à des taux de mortalité plus élevés que l’ampicilline et la gentamycine chez les enfants atteints de pneumonie très sévère.

Ce qui est incertain: Les effets de l’amoxicilline/acide clavulanique, de la ceftriaxone, de la lévofloxacine et du céfuroxime en tant que traitements de première ligne pour les enfants atteints de pneumonie sont incertains.

 

Clause de non-responsabilité: Le présent résumé a été rédigé par le personnel et les bénévoles de Evidence Aid afin de rendre le contenu du document original accessible aux décideurs qui cherchent les données disponibles sur le coronavirus (COVID-19), mais qui n’ont peut-être pas le temps, initialement, de lire le rapport original dans son intégralité. Il ne se substitue pas aux avis médicaux des médecins, des autres travailleurs sanitaires, des associations professionnelles, des personnes qui élaborent les lignes directrices, des gouvernements nationaux et des organismes internationaux. Si les lecteurs de ce résumé estiment que les données qui y sont présentées sont pertinentes pour prendre leur décision, ils devraient se référer au contenu et aux détails de l’article original ainsi qu’aux conseils et lignes directrices offerts par d’autres sources d’expertise avant de prendre des décisions. Evidence Aid ne peut être tenue pour responsable de décisions prises au sujet du virus corona (COVID-19) sur la seule base du présent résumé.

Add yours ↓

Comments are closed.