Les nouveaux-nés vivants nés d’une mère porteuse de la maladie à virus Ebola

Read the full review here (Note: This review is not open access – pay per view.)

La transmission d’Ebola d’une mère à un nouveau-né n’est pas entièrement comprise, mais on suppose qu’il y a une forte association de transmission pendant la gestation, l’accouchement et l’allaitement.

Au total, cinq cas de nouveaux-nés et de nourrissons nés d’une mère porteuse du virus Ebola ont été signalés entre 1976 et 2014. Le manque de documentation à ce sujet et les descriptions vagues des cas individuels sont des facteurs limitatifs majeurs pour nous aider à comprendre le mécanisme de transmission du virus Ebola d’une mère à un nouveau-né. Les raisons du manque de documentation peuvent s’expliquer par les taux de mortalité élevés de la mère et du nouveau-né/nourrisson. Par conséquent, l’hypothèse a été formulée en fonction des symptômes du nouveau-né avant sa mort et du fait qu’il ait été allaité ou non par une mère porteuse du virus Ebola.

Add yours ↓

Comments are closed.