Mesure de l’exposition à l’ouragan Katrina : une méta-analyse et une analyse intégrative des données

 

Read the full review here

Une bonne relation de taille petite à moyenne existe entre la sévérité de l’exposition aux catastrophes et le stress post-traumatique. L’expérience de menaces à sa propre sécurité ainsi qu’à celle des autres est fortement associée au stress post-traumatique.

Une méta-analyse de huit études examine la relation entre l’exposition à une catastrophe et le stress post-traumatique. Le statut de minorité et de nombreux facteurs de stress ont constitué des modérateurs significatifs. Dans une analyse intégrative des données de cinq échantillons de survivants à l’ouragan Katrina, l’expérience de la menace à l’intégrité physique sur sa propre personne et sur les autres s’est avérée fortement liée au stress post-traumatique. Les études ultérieures devraient séparer les différents types de stress lié aux catastrophes et inclure des facteurs de stress significatifs mais peu étudiés à l’heure actuelle comme la perte d’un animal domestique. L’inclusion de mesures objectives pourrait aider à compléter les analyses issues des données auto-déclarées.

Add yours ↓

Comments are closed.