Supplémentation en vitamine A pour la prévention de la morbidité et de la mortalité chez les bébés de un à six mois

Read the full review here

Il n’existe aucune preuve probante que la supplémentation en vitamine A chez les nourrissons de un à six mois entraîne une réduction de la mortalité ou de la morbidité infantile dans les pays à revenu faible ou modérés. Il y a un risque accru de gonflement de la fontanelle avec une supplémentation en vitamine A dans ce groupe d’âge ; cependant, aucune complication subséquente n’a été signalée du fait de cet effet indésirable.

La supplémentation en vitamine A administrée aux nourrissons de moins de six mois est l’une des stratégies visant à améliorer l’alimentation des nourrissons à risque élevé de carence en vitamine A. La présente revue évalue l’effet de la supplémentation en vitamine A synthétique chez les nourrissons de un à six mois dans les pays à revenu faible ou modérés, sur la mortalité, la morbidité et les effets indésirables, quel que soit le statut de la mère sur sa propre supplémentation en vitamine A avant ou après la naissance.

Add yours ↓

Comments are closed.