Transmissibilité et pathogénicité de la maladie à virus Ebola: analyse systématique et méta-analyse du taux d’attaque secondaire domestique et de l’infection asymptomatique

Read the full review here

Cette analyse systématique comprend une méta-analyse des données sur la transmission de la maladie à virus Ebola (MVE) dans les ménages et présente des estimations concernant la part asymptomatique du virus provenant d’enquêtes sérologiques, en utilisant les données des flambées antérieures à l’épidémie en Afrique de l’Ouest en 2013-2016.

Dans les neuf études effectuées, il n’y avait aucune preuve d’une différence significative du taux d’attaque secondaire (TAS) entre les sous-types de MVE, au contraire les rapports menés entre 1976 et 2014 ont révélé une significative relation inverse entre l’année de l’épidémie et le TAS du ménage. L’absence de contact direct avec les patients a fortement réduit la transmission de MVE par opposition à l’augmentation du risque pour ceux qui fournissent des soins directs.

La proportion d’infections conduisant à une maladie asymptomatique, autrement appelée proportion infraclinique / asymptomatique, n’est pas clairement comprise. On a examiné toute la littérature scientifique à la recherche d’informations provenant d’enquêtes sérologiques mesurant les anticorps spécifiques de MVE,

Add yours ↓

Comments are closed.