Une nouvelle génération d’antidépresseurs  pour les troubles dépressifs chez les enfants et les adolescents

Read the full review here

Il n’existait aucune preuve qu’un type spécifique d’antidépresseurs de la nouvelle génération n’eut plus d’effet plus que les autres comparativement au placebo.

Les antidépresseurs de nouvelle génération, en particulier les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), sont souvent utilisés pour traiter les troubles dépressifs chez les jeunes. Cette revue comprenait 19 essais (avec un total de 3 353 participants) évaluant l’efficacité et les effets indésirables, y compris le comportement suicidaire définitif et les idées suicidaires, des antidépresseurs de la nouvelle génération par rapport au placebo dans le traitement des troubles dépressifs chez les enfants et les adolescents. Basé sur 14 des essais examinés (2 490 participants au total), il a été examiné que les patients traités par un antidépresseur avaient des scores de gravité de la dépression plus bas que ceux sous placebo, toutefois, cette différence était de petite ampleur. Basé sur 17 essais (3 229 participants au total), il a été examiné un risque accru (64 %) des critères relatifs au suicide chez ceux sous antidépresseurs par rapport à ceux ayant reçu un placebo. Quand le taux d’effets indésirables a été rapporté, celui-ci était plus élevé chez ceux à qui des antidépresseurs avaient été prescrits. Les informations ont été souvent insuffisantes pour juger de la qualité des essais avec exactitude. Compte tenu des limitations, il est difficile de répondre aux questions sur l’efficacité et l’innocuité des antidépresseurs comme traitement la dépression chez l’enfant et l’adolescent.

Add Comment Add yours ↓

Submit a comment